L'empathie :

Comme le dit si bien mon guide: "l'empathie c'est comprendre la souffrance des autres, mais ne pas la vivre et en faire son hôte".

En effet, beaucoup de personnes sont empathiques, ce qui est une très belle chose car après tout être empathique c'est savoir de manière innée que nois faisons tous UN, que la douleur d'un autre est aussi notre. Mais, en parallèle, les personnes empathiques souffrent car elles absorbent également la douleur de l'autre. Il est vrai qu'il est difficile de rester stoïque face à la souffrance des gens, la maltraitance animale, la destruction de la Terre...etc. Cela nous fait du mal, nous révolte, nous fait honte aussi, nous aimerions tous un monde parfait dans lequel personne ne souffrirait. Quoi de plus normal et légitime.

Mais, il faut admettre que le fait de souffrir avec ceux qui souffrent ne fait pas évoluer la situation.

Par exemple, si nous rencontrons quelqu'un de très malade, nous sommes libres d'adopter plusieurs comportements: nous pouvons souffrir avec lui, ce qui n'apportera rien de positif à la situation ; nous pouvons être en colère contre l'Univers, ce qui une fois encore ne changera rien à la situation et alimentera les égrégores de colère de la Terre ; nous pouvons penser que cette personne n'a pas de chance et la plaindre, bien que la fatalité n'existe pas... nous pouvons encore éprouver bien des choses, mais, nous pouvons aussi prendre du recul, comprendre que cette personne est confrontée à une expérience, SON expérience, que son âme a choisi de traverser, car elle a des choses à apprendre de cela. Chaque expérience est un choix de l'âme.

Par exemple, les animaux maltraités s'adressent directement à nous en ayant accepté ce rôle là. Ils nous montre ainsi, très courageusement, de quoi est capable l'Homme, aussi bien dans le positif que le négatif. Ils sont un miroir de ce que nous sommes (capable de faire), il ne tient qu'à nous d'évoluer et de prendre des décisions plus justes à leur égard.

Ou encore, une personne qui choisit de s'incarner dans un pays en guerre (et peut être même y perdra la vie), pourra être le messager de la paix, et poussera d'autres à changer cette situation, à dire stop. Encore une fois il n'y a pas de hasards mais des choix de l'âme.

Lorsque cela est possible, nous pouvons apporter aide et réconfort à cette personne, et c'est une très belle chose, mais ne lui apportons pas NOTRE souffrance, car ni elle ni nous n'en avons besoin. Prêtons une épaule, notre temps, nos conseils mais jamais notre tristesse.

Voyons ce que traverse cette personne qui souffre comme son cheminement à elle, car ce chemin n'est pas notre, tout comme la souffrance qu'il endure (et non pas SA souffrance). Ayons confiance en la vie, l'Univers, comprenons qu'il n'existe pas d'accidents, simplement des expériences. Voyons avec un regard neuf le chemin des autres, et même s'il est jalonné de souffrance, acceptons le.

Comprenons toujours la souffrance d'autrui mais ne l'adoptons pas.

Nous sommes empathiques car nous nous sentons impuissants face à la détresse d'autrui, d'un peuple, de la nature... Mais nous ne sommes jamais réellement impuissants, nos pouvoirs sont sans limites, mais nous l'avons oublié.

Nous pouvons envoyer de l'énergie partout, en tout lieu et tout temps. Si vous voyez quelqu'un souffrir à la télé, vous pouvez lui envoyer de la lumière. Si vous sentez un coin de la Terre soumis à l’indélicatesse des Hommes, vous pouvez lui envoyer de la lumière, de l'amour. Nous pouvons agir de par notre intention à faire évoluer les choses.

Et si nous nous sentons vraiment incapable d'aider, acceptons le, lâchons prise et gardons foi en l'Univers et son plan.

Cessez de souffrir, prenez du recul, faites au mieux c'est l'essentiel, mais ne vivez plus les émotions qui ne vous appartiennent pas. L'empathie est un merveilleux don, quand il est bien géré.

Émilie                                                                                                                                                                                                                Source : "Soin et Guérison"  https://www.facebook.com/soinetguerison/posts/1188878624507026                                                                         *Cet article n'est pas de moi, mais il résume bien. Merci à Emile